SAS AUTO ECOLE PATRICK

6 Avenue De Lavaur

81100 CASTRES

France

09 74 56 78 60

Horaires d'ouverture

  • Mar - Ven 09h - 12h et 15h - 19h
  • Sam 09h - 12h

Formation

DEROULEMENT DE L’EVALUATION

Evaluation réalisée avec un véhicule automobile et en fonction des critères du GFA

Après avoir complété les renseignements administratifs de la fiche d’évaluation (en P.J) les exercices pratiques auront lieu sur un parc de stationnement ou sur une voie assez large et peu fréquentée puis sur un parcours adapté et bien connu du formateur.

L'évaluation de départ doit impérativement avoir lieu avant la signature du contrat, donc, avant de commencer la formation théorique et pratique.

L’heure d’évaluation n’appartient pas aux « 20 heures minimum de formation » L’évaluation est réalisée en voiture avec un enseignant titulaire de l’autorisation d’enseigner qui complétera la fiche d’évaluation dont le modèle est affiché à l’intérieur de l’auto-école

Cette évaluation est obligatoire mais ne vous engage pas à l'auto-école, il vous est toujours possible d'en changer. Si vous n’êtes pas satisfait du nombre d’heures prévisionnel de cours de conduite annoncé, ou d’un quelconque élément vous pouvez faire appel à une autre auto-école et faire une nouvelle estimation.

L’intérêt de cette heure est de permettre une évaluation, aussi objective que possible, ayant pour résultat de proposer une durée de formation qui corresponde à vos capacités.

Cette fiche comporte dix rubriques suivantes :

  • les renseignements d’ordre général
  • l’expérience de la conduite
  • la connaissance du véhicule
  • les attitudes à l’égard de la conduite et de la sécurité routière -
  • les habiletés
  • la compréhension et la mémoire
  • la perception
  • l’émotivité
  • les résultats de l’évaluation
  • la proposition d’une durée de formation

1/ Les renseignements d’ordre général :

Ils seront recueillis lors du premier contact avec l’élève (âge, niveau scolaire, profession, compréhension de la langue française, l’élève porte-t-il des lunettes ? des lentilles ?). Un test de vue pourra être demandé (Test de vision affiché à l’Auto-école)

2/ L’expérience de la conduite :

L’expérience de la conduite antérieurement acquise par certains élèves facilite généralement l’apprentissage. On posera les questions suivantes :

Êtes-vous titulaire d’un permis de conduire ? avez-vous déjà conduit une voiture ? avec qui avez-vous conduit ? où avez-vous conduit ?

3/ La connaissance du véhicule :

Pour évaluer vos connaissances le formateur vous posera quelques questions :

  • Sur la direction
  • Sur la boite de vitesse
  • Sur l’embrayage
  • Sur le freinage

4/ Les attitudes à l’égard de l’apprentissage de la conduite et de la sécurité routière :

Entretien avec le candidat sur des sujets divers mais au cours duquel on posera deux questions spécifiques liées à la conduite

5/ Les habiletés :

Le formateur regardera comment de manière spontanée vous vous installez dans le véhicule, comment vous manipulez le volant et si vous maîtrisez le départ et l’arrêt du véhicule.

6/ La compréhension et la mémoire :

Le formateur évalue votre rapidité de compréhension et votre mémorisation

7/ La perception :

Les capacités perceptives de l’élève seront évaluées au cours d’exercices de conduite à allure normale sur route et en ville

8/ L’émotivité :

Les réactions émotives seront observées pendant toute la durée de la formation. On portera l’attention sur les points concernant les réactions générales (paroles, gestes divers…) ainsi que sur la crispation des gestes.

9/ Le résultat de l’évaluation :

Le formateur vous donnera un nombre approximatif d’heures que vous devrez effectuer. (Un minimum de 20 heures est obligatoire) et ce nombre peut être supérieur en fonction des difficultés que vous pouvez rencontrer lors de votre formation

Parcours de Formation:


Evaluation de départ effectué le : 
Nombre d’heures de conduite estimée : environ...

1/ Le parcours de formation théorique 

Des cours de code collectif au sein de l’auto-école 

Des cours de code individuel avec un accès personnel sur internet

Des cours collectifs en fonction d’un planning établi sur des grands thèmes tels que l’alcool, stupéfiants,
défaut de port de la ceinture et autres distracteurs . Ces cours sont dispensés par un enseignant de conduite

Date du premier passage à l’épreuve théorique:
Résultat : Obtenu le...
Date de validité:

 

2/ Le parcours de formation pratique

Un apprentissage personnalisé et individuel progressif respectant les compétences à acquérir.

4 grandes étapes sont abordées progressivement:

MAÎTRISER le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul

APPRÉHENDER la route et circuler dans des conditions normales

CIRCULER dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers

PRATIQUER une conduite autonome, sûre et économique

Le Livret d’Apprentissage numérique ( application SAROOL) et Le Suivi Pédagogique viennent valider et formaliser la progressivité de la formation.
Une fois toutes les étapes acquises, un test d ’évaluation final (type examen) vient conclure la formation

Pour Mr ou Mme X, 25 heures étaient prévu pour acquérir ces 4 compétences lors de l’évaluation de départ :

MAÎTRISER le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul

APPRÉHENDER la route et circuler dans des conditions normales

CIRCULER dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers

PRATIQUER une conduite autonome, sûre et économique

L’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire est évaluée par un expert : l’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.
Date du premier passage à l’épreuve pratique : 
Résultat : Obtenu 

 

 

PROGRAMME POST-PERMIS

Quels sont les avantages de la formation post-permis de conduire ? 
 

​Le suivi d’une formation complémentaire offre une réduction de la période probatoire : obtention des 12 points en 1 an et demi au lieu de 2 en conduite accompagnée, 2 ans au lieu de 3 après une formation traditionnelle.

Le parcours formatif basé sur l’auto-réflexion et l’analyse de la perception des dangers permet une réelle prise de conscience des risques de la route à un moment où le conducteur novice commence à être plus sûr de lui donc moins vigilant.

Le travail collectif à partir de situations concrètes améliore les capacités du jeune conducteur à faire face à des situations de conduite complexes. À l’issue de la formation post-permis, le conducteur novice - mieux armé face aux dangers de la route - adopte naturellement une attitude responsable réduisant ainsi les probabilités d’accident.​

La formation complémentaire au permis de conduire pose la question de l’environnement. C’est une occasion inédite pour le conducteur d’appréhender des modes de transport alternatifs tels que le covoiturage, l’autopartage, etc.

 

THEMES - planning OBJECTIFS CONTENUS SUPPORTS
(30 mn à 1 heure)
Présentation du stage et des participants.
Bref échange sur le vécu et l'expérience de
la conduite.
connaître le déroulement du stage.
se connaître.
présentation brève de la politique de sécurité routière (continuum éducatif, orientation basées sur une meilleure citoyenneté des jeunes ou chacun a sa part de responsabilité en matière de sécurité routière).
définition des modalités du stage.
tour de table
programme 
exposé
(1 heure 30 à 2 heures)
Phase d'évaluation de conduite
être capable d'auto-évaluer sa
conduite et celle des autres.
faire émerger nos différences
perceptives.
circulation en situation réelle.
perception, détection, identification, interprétation.
décision et action en fonction de la perception
circuit routier.
véhicule.
3 stagiaires par véhicule (20 minutes
chacun).
grille d'observation.
(½ heure à 1 heure 30)
Salle (ensemble des participants)
Réflexion sur les différentes perceptions de conduite
prendre conscience des différences intra et inter individuelles. synthèse des grilles d'observation. paroles des stagiaires.
diapositives, transparents
(30 minutes)
Selon possibilités
exercices de démonstration liés au thème de la vitesse
démontrer, illustrer les limites du système Homme/Véhicule/
Environnement.
distances d'arrêt.
adhérence.
véhicule, simulateur.
piste.
vidéo.
(2 heures)
Animation en salle
échange sur le vécu et l'expérience de la
conduite
analyse de cas concrets centrés sur les
thèmes vitesse, alcool, fatigue et vigilance.
comprendre et expliciter les facteurs
d'accidents.
comprendre que chacun est acteur et
responsable en matière de sécurité
routière.
comprendre que la conduite est une
activité sociale.
comprendre la nécessité de la norme.
comprendre les évolutions en matière
de réglementation, d'infrastructures
et de technique automobile.
comprendre l'importance de l'état
physiologique et psychologique.
perception (données psycho-physiologiques, vision, temps
de réaction).
lois physiques.
distances d'arrêt.
effets de l'alcool et des médicaments.
idées fausses.
représentation, attitudes.
motivations.
limites des capacités physiologiques.
études de cas d'accidents.
méthode magistrale, participative.
tests psycho et sensori-moteur, dépistage
visuel éventuellement.
(30 minutes) évaluation - bilan.   remise de documents.

REGLEMENT INTERIEUR DE L’ECOLE DE CONDUITE

  • Personnel assujetti : Le présent règlement s'applique à tous les apprenants.
  • Chaque candidat est censé accepter les termes du présent contrat lorsqu'il suit une formation dispensée par notre auto-école
  • Conditions générales : Toute personne en formation doit respecter le présent règlement pour toutes les questions relatives à l'application de la  réglementation en matière d'hygiène et de sécurité, ainsi que les règles générales et permanentes relatives à la discipline.
  • Règles générales d'hygiène et de sécurité : Chaque candidat doit veiller à sa sécurité personnelle et à celle des autres en respectant, en fonction de sa formation, les consignes générales et particulières de sécurité en vigueur sur les lieux de formation, ainsi qu'en matière d'hygiène.
  • Maintien en bon état du matériel : Chaque candidat a l'obligation de conserver en bon état le matériel qui lui est confié en vue de sa formation. Les apprenants sont tenus d'utiliser le matériel conformément à son objet : l'utilisation du matériel à d'autres fins, notamment personnelles est interdite.
  • Consigne d'incendie : Les consignes d'incendie et notamment un plan de localisation des extincteurs et des issues de secours sont affichés dans les locaux de l'organisme de manière à être connus de tous les élèves. Des démonstrations ou exercices sont prévus pour vérifier le fonctionnement du matériel de lutte contre l'incendie et les consignes de prévention d'évacuation.
  • Accident : Tout accident ou incident survenu à l'occasion ou en cours de formation doit être immédiatement déclaré par le candidat accidenté ou les personnes témoins de l'accident, au responsable de l'organisme.
  • Conformément à l'article R 6342-3 du Code du Travail, l'accident survenu à l’élève pendant qu'il se trouve dans l'organisme de formation, fait l'objet d'une déclaration par le responsable du centre de formation auprès de la compagnie d’assurance de l’établissement.
  • Boissons alcoolisées : Il est interdit aux candidats de pénétrer ou de séjourner en état d'ivresse dans l'organisme ainsi que d'y introduire des boissons alcoolisées. L’établissement se réserve le droit de demander à l’élève avant de le faire conduire d’apporter la preuve qu’il n’est pas sous l’emprise de produits psychoactifs
  • Accès au poste de distribution des boissons : Les stagiaires auront accès au moment des pauses fixées aux postes de distribution de boissons non alcoolisées
  • Interdiction de fumer : En application du décret n° 92-478 du 29 mai 1992 fixant les conditions d'application de l'interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif, il est interdit de fumer dans les salles de cours, dans les bureaux de l’établissement ainsi que dans les véhicules de l’auto-école
  • Il est interdit de manger et de boire dans la salle de code et dans les véhicules
  • Il est interdit d’utiliser le matériel vidéo sans y avoir été invité
  • Il est interdit d’utiliser des appareils sonores (MP3, téléphone portable, etc.) pendant les séances de code
  • Horaires - Absences et retards : Les horaires de cours sont fixés par la Direction ou le responsable de l'organisme de formation et portés à la connaissance des élèves soit par voie d'affichage, soit à l'occasion de la remise aux candidats du programme de formation. Les apprenants sont tenus de respecter ces horaires de formation sous peine de l'application des dispositions de l’article 6 du contrat de formation signé entre l’établissement et l’apprenant ou son représentant. Par ailleurs, les candidats sont tenus de remplir et signer obligatoirement et régulièrement, au fur et à mesure du déroulement de la formation, l'attestation de présence, et en fin de stage le bilan d’évaluationde la formation
  • Accès à l’établissement d’enseignement Sauf autorisation expresse de la Direction ou du responsable de l’établissement, les stagiaires ayant accès à l'organisme pour suivre leur cours ne peuvent :
  • Y entrer ou y demeurer à d'autres fins ;
  • Y introduire, faire introduire ou faciliter l'introduction de personnes étrangères à l'organisme, ni de marchandises destinées à être vendues au personnel ou aux stagiaires.
  • Tenue et comportement : Les élèves sont invités à se présenter à l’auto-école en tenue décente et à avoir un comportement correct à l'égard de toute personne présente dans l'organisme.
  • Information et affichage : La circulation de l'information se fait par l'affichage sur les panneaux prévus à cet effet. La publicité commerciale, la propagande politique, syndicale ou religieuse sont interdites dans l'enceinte de l'organisme.
  • Responsabilité de l'organisme en cas de vol ou endommagement de biens personnels des candidats. L'organisme décline toute responsabilité en cas de perte, vol ou détérioration des objets personnels de toute natures déposés par les candidats dans son enceinte (salle de cours, locaux administratifs, parcs de stationnement, vestiaires ...)
  • Sanction : Tout manquement de l’élève à l'une des prescriptions du présent règlement intérieur pourra faire l'objet d'une sanction. Constitue une sanction au sens de l'article R 6352-3 du Code du Travail toute mesure, autre que les observations verbales, prises par le responsable de l'organisme de formation ou son représentant, à la suite d'un agissement de l’élève considéré par lui comme fautif, que cette mesure soit de nature à affecter immédiatement ou non la présence de l'intéressé dans le cours ou à mettre en cause la continuité de la formation qu'il reçoit.
  • Selon la gravité du manquement constaté, la sanction pourra consister : Soit en un avertissement ; Soit en une mesure d'exclusion de l’auto-école
  • Le présent règlement intérieur entre en application à compter du : 1 Janvier 2018

Copie remise au stagiaire le ……..

LES ENJEUX DE LA FORMATION

La lutte contre l’insécurité routière est l’une des priorités du gouvernement français et des pouvoirs publics depuis des décennies. Le risque routier constitue encore aujourd'hui la première cause de mortalité pour les moins de vingt-cinq ans et le premier risque d'accidentmortel au travail mais l’automobile est devenue un outil social indispensable pour une très grande partie des jeunes de notre société.

Accéder à l'usage de la route nécessite une démarche éducative exigeante dont les enjeux en termes de sécurité routière sont de première importance. Rouler en sécurité est une nécessité pour tous. L'effort engagé doit être poursuivi, notamment par le renforcement de l'éducation et de la formation.

Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité et pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader, un nouveau programme de formation est mis en place. L'objectif général est d'amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes, de savoirs, de savoir être savoir-faire et savoir devenir.

Apprendre à conduire nécessite votre implication totale mais aussi votre adhésion à l’acquisition de ces compétences et pour cela votre formateur enseignant va vous guider dans votre progression.

L’éducation et la formation pourraient influencer la régulation des comportements à risque, et ainsi permettre de développer des compétences permettant à chaque usager de passer d’un état agentique à un état d’acteur, voire d’auteur de leurs déplacements. L’éducation faisant partie intégrante de la construction identitaire de l’être humain, elle soulève notamment les notions de savoirs, savoir-faire, de savoir être, mais aussi de savoir devenir. L’importance de l’éducabilité réside, donc aussi, dans un souci de cohérence nécessaire au bon fonctionnement des hommes entre eux. Mais plus important encore, nos apprentissages ne sont pas figés. Pour cela, la volonté de progression de chacun résulte de sa potentialité à changer. Ainsi, considérons-nous l'apprentissage de la conduite automobile comme relevant en partie d'un processus de socialisation. Cette socialisation peut être définie « comme l'appropriation et l'intériorisation actives par l'individu des valeurs, des attitudes, des représentations des règles sociales et de normes de références sociales permettant une autonomie et une adaptation à la circulation routière.

La socialisation par l’Éducation routière suppose à la fois des compétences cognitives, perceptives, sociales, affectives et auto-évaluatives…, c’est pourquoi à l’aube de grands bouleversements sécurité routière (intégration de la matrice GDE, GADGET, REMC, renforcement du continuum éducatif…), dans les nouveaux référentiels et programmes de formation l’Éducation Routière l’apprenant que vous allez devenir doit s’approprier sa formation et devenir un acteur majeur de la circulation automobile.

Les jeunes de 18 à 24 ans paient un lourd tribut à l’accidentologie routière. En 2017, alors qu’ils ne pèsent que 9 % de la population française, ils représentent 21 % des tués. La réduction de l’accidentalité des jeunes conducteurs passe par un travail sur la perception du risque et par la réduction de son acceptation. En effet les conducteurs novices acceptent un niveau de risque plus élevé que les autres conducteurs et se mettent plus souvent dans des situations dangereuses.

Votre formation sera un moment de socialisation et d’intégration des règles et des normes sociales et l’un des objectif premier de vos formateurs sera de vous aider à apprendre à vous conduire et à devenir un conducteur responsable et respectueux.

DEROULEMENT DE L’EXAMEN DU PERMIS DE CONDUIRE

L'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire est évaluée par un inspecteur du permisde conduire et de la sécurité routière.

Le jour de l'examen, l'épreuve vous est présentée individuellement et vous précise ce que vousallez devoir réaliser :

  • Epreuve d'environ 32 minutes
  • Effectuer un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier
  • Suivre un itinéraire ou vous rendre vers une destination préalablement établie, en vous guidant de manière autonome, pendant une durée globale d'environ cinq minutes
  • Réaliser deux manoeuvres : un freinage pour un arrêt de précision et une manoeuvre en marche arrière
  • Procéder à la vérification d'un élément technique ou à l'intérieur ou à l'extérieur du véhicule et répondre à une question en lien avec la sécurité routière et les  premiers secours
  • Appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s'appliquant aux élèves conducteurs
  • Adapter votre conduite dans un souci d'économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre
  • Faire preuve de courtoisie envers les autres usagers, et notamment les plus vulnérables. L'évaluation réalisée par l'expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités
  • Cette évaluation consiste en un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte
  • L'expert s'attache à valoriser vos acquis comportementaux plutôt que vos faiblesses. Il réalise ainsi un inventaire des points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée
  • A l'issue de l'épreuve, l'expert retranscrit de façon formelle ce bilan de compétences dans une grille d'évaluation et votre résultat vous est transmis sur le site de la Sécurité Routière
  • Age minimum : 18 ans ou 17 ans en conduite accompagnée